Affaire Bygmalion : l'UMP en crise

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 27/05/2014Durée : 00h48

Voir la vidéo
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Nathalie Saint-Cricq, la chef du service politique de France 2, nous a rejoints sur ce plateau. Nathalie bonjour. La démission annoncée de Jean-François Copé va-t-elle suffire pour purger l'affaire Bygmalion.

N. Saint-Cricq : C'est peu probable car dans les semaines à venir, les juges vont tout passer au peigne fin. Le temps judiciaire est parfois long, source de surprise et de rebondissement dont la démission forcée de Jean-François Copé ce matin. Ainsi se clôt une séquence politique mais ce n'est pas fini. La vraie question politique est de savoir si la version, selon laquelle Nicolas Sarkozy ne savait rien, tient debout ou si, au contraire, son retour sera compromis voire impossible.

Elise Lucet : Est-ce qu'on peut dire que l'UMP est durablement déstablisée par cette succession d'affaires.

N. Saint-Cricq: Forcément. Il y a un mois l'UMP remporte les municipales, aujourd'hui tout est par terre avec ce qu'il y a de pire pour les électeurs, les citoyens ou les militants. On avait eu la guerre des chefs il y a un an, on a droit aujourd'hui à la saison 2, le déballage crapoteux de fausses factures, des leaders politiques qui s'injurient, c'était, ce matin, paraît-il, insensé de violence. En résumé, la gauche et l'éxécutif n'ont jamais été aussi faibles dans les sondages, et la droite se montre aussi peu prête pour 2017.

Elise Lucet : Merci.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==